Cartes postales, photographies, gravures, affiches, plans… tous ces documents représentent un témoignage essentiel de l’histoire polynésienne.

Les documents iconographiques, ou documents figurés, conservés au dépôt des archives de Tipaerui proviennent principalement des dépôts révocables et dons manuels (fonds privés et publiques). Le service du patrimoine archivistique et audiovisuel détient néanmoins dans ses collections des documents acquis pour le compte du Pays.

La totalité des documents iconographiques conservés aux Archives de la Polynésie française, du fait de la législation, n’est pas communicable. Cependant, une photothèque est mise à disposition à l’accueil du service aux heures ouvrables au public, et est uniquement destinée à la consultation sur des postes privés.

Z14 018 08210
Affiche Uru 2016
20160712 084205
Z14 008 03183

Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF

Photos : Fonds Guztwiller / Bibliothèque SPAA / Archives PF – Droits réservés

La sauvegarde du patrimoine archivistique polynésien inclut également la constitution d’une bibliothèque historique. Dépôt légal, dons manuels, acquisitions du service du patrimoine archivistique et audiovisuel, versements des services publiques permettent ainsi d’étoffer les inventaires bibliographiques.

Regroupant les ouvrages et les périodiques, la bibliothèque patrimoniale du Pays est constituée de plus de 8000 ouvrages. Histoire de la Polynésie française, témoignages, ouvrages éducatifs, arts polynésiens, fiction, thèses, mémoires, journaux, et tout ouvrage relatif à la Polynésie composent cette bibliothèque.

L’ouvrage le plus ancien conservé dans la bibliothèque patrimoniale date de 1761.

  • D30 5098
  • DSCN5689
  • D30 4674
  • D30 5095
  • D30 4707
  • D30 4685

    Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF

    Photos : Bibliothèque Archives PF

    Dans le but de sauvegarder la mémoire polynésienne, le service du patrimoine archivistique et audiovisuel, outre le versement des archives publiques, procède également à la collecte de fonds privés (photographies, diapositives, cartes postales, négatifs, films, audio, lettres, des anciens appareils, etc.) représentant un intérêt patrimonial.

    Ainsi, tel que le prévoit l’article 10 de la loi du 3 janvier 1979 sur les archives, l’article L.1421-5 (la. 2) du Code général des collectivités territoriales ainsi que le décret n° 79-1037 du 3 décembre 1979, le service du patrimoine archivistique et audiovisuel accueille et conserve au dans ses magasins des archives privées.

    Cette collecte de documents privés est rendue possible:

    – Par le biais d’Acquisition, par laquelle, et dans la limite des contraintes budgétaires, le SPAA peut procéder à l’achat de documents d’archives.

    – Par le Legs.

    – Par le Don Manuel par lequel le donateur se dépouille, actuellement et irrévocablement de la chose donnée, en faveur du service qui l’accepte. Les dons peuvent être assortis de conditions quant au lieu de conservation, à la communicabilité et la reproduction des documents.

    – Par le Dépôt révocable, modalité n’entraînant pas de transfert de propriété au bénéfice du service. Le propriétaire privé conserve donc juridiquement intacts ses titres de propriété.

    Chacun a donc la possibilité de donner, léguer ou déposer ses documents ayant un intérêt historique, et quel qu’en soit le support, au dépôt des archives de Tipaerui. Par ce choix, chacun contribue au sauvetage du patrimoine polynésien, à la sauvegarde et au partage notre mémoire historique et culturelle.

    Ne le dit-on pas: « La culture est l’âme d’un peuple. Les archives en sont la mémoire ».

    • SPAA 008
    • D30 5096
    • AV
    • DSCN8036
    • DEPOT
    • 01  CONV

      Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF

      Photos : Archives PF

      Le Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel (Te piha faufa’a tupuna) a été créé par Arrêté n° 1966 CM du 7 décembre 2011. Il est doté d’une compétence générale d’organisation, d’intervention et de proposition en matière d’archivage et de patrimoine audiovisuel. Par analogie, le service regroupe les activités qui sont dévolues aux archives de France, la Bibliothèque Nationale de France (BNF) et l’Institut National de l’Audiovisuel (INA).

      Douze magasins de conservation (18°C) et une chambre froide (15°C), soit 16 km linéaires de surface de stockage dont 9km linéaires occupés, abritent le patrimoine archivistique et audiovisuel du Pays.

      Le premier fonds archivistique regroupe les Archives Publiques, soit les archives de la Polynésie française (administratives) et de l’État (Services du Haut Commissariat, Justice,etc.), des archives antérieures et postérieures à 1940, foncières ainsi que l’Etat-Civil.

      Au delà des archives administratives, le SPAA conserve également des documents très anciens, telles que les correspondances des gouverneurs. D’ailleurs, l’archive la plus ancienne du service n’est autre qu’une correspondance du gouverneur datant de 1844.

      • Classement 3  Reconditionnement
      • DSCN3816
      • DSCN5378

        Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF

        Photographies : Archives PF

        Partie intégrante des missions du service du patrimoine archivistique et audiovisuel (te piha faufa’a tupuna), la valorisation du patrimoine archivistique polynésien se décline sous différentes formes, notamment à travers la publication annuelle du SPAA, le cahier des archives ARCHIPOL.

        Conçue par le Service Educatif des Archives territoriales en 1998, cette publication, dont le premier objectif est celui d’apporter au milieu éducatif un choix de documents archivistiques relatifs à l’histoire de notre pays, permet également de sensibiliser la population polynésienne à l’existence d’un riche patrimoine historique.

        En collaboration avec Monsieur Michel BAILLEUL, Docteur en Histoire d’Outre-Mer, chaque année, le service prépare un nouveau numéro du cahier des archives de la Polynésie.

        Les trésors d’archives alors conservés au dépôt de Tipaerui sont consultés, étudiés sélectionnés par notre historien afin de permettre la publication d’un nouveau cahier.

        A ce jour, la collection ARCHIPOL du service du patrimoine archivistique et audiovisuel comptabilise 15 cahiers des archives de la Polynésie disponibles à la vente au dépôt des archives de Tipaerui:

        • 1- 1950-1959, les années Technicolor ;
        • 2- La question foncière à Tahiti (1842-1929) ;
        • 3- L’huître nacrière et perlière aux Tuamotu-Gambier, rétrospective historique ;
        • 4- La presse en Polynésie française, 1845-1957. Survol d’un siècle d’histoire ;
        • 5- La guerre 14-18 vue de Tahiti ;
        • 6- L’agriculture polynésienne, 1955-1965. Regard sur un plan de relance ;
        • 7- 1860-1880, Une page d’histoire des îles Marquises ;
        • 8- 1972-1977, L’autonomie au centre des débats ;
        • 9- 1875-1950, Les Etablissements Français de l’Océanie au quotidien ;
        • 10- Moorea : Regards, descriptions, témoignages ;
        • 11- Aux Australes : Petites Histoires du passé ;
        • 12- Administration, circulation, santé, éducation : Un siècle de problèmes et de progrès aux Tuamotu 1850-1940 ;
        • 13- Bora Bora en 1942, Opération BOBCAT ;
        • 14- Les hommes du conseil colonial et du conseil général dans les établissements français de l’Océanie 1880-1903 ;
        • 15- La Dynastie des Pomare;
        • 16-Voyages en bibliothèques
        • D30 4671 2
        • COLLECTION ARCHIPOL SPAA
        • D30 4673

          Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF

          Illustrations : Archives PF

          Le service du patrimoine archivistique et audiovisuel de la Polynésie française collecte, conserve, sauvegarde, trie, inventorie et classe tout document qualifié d’« archives ». Mais, au hasard des dons faits au Pays, il est parfois surprenant et agréable de voir de belles pièces faire leur entrée au dépôt des archives de Tipaerui. Tel est le cas de ce don de l’État au Pays, une presse à percussion, qui fit son entrée dans le patrimoine polynésien en 1993.

          A l’heure où la modernité a posé son empreinte, où l’électronique prend au fur et à mesure le dessus sur l’artisanal, il flotte ainsi dans les couloirs du service du patrimoine archivistique et audiovisuel comme un air nostalgique que ceux et celles qui ont eu l’opportunité de la manœuvrer se souviendront de tous leurs travaux effectués avec cette grande dame : la presse à percussion Schimanek.

          Cette presse permettait, grâce à son système de percussion, de serrer les ouvrages avec efficacité. Utilisé pour la mise en presse initiale, la mise en presse du corps d’ouvrage, pour bien aplatir certains collages et pour la mise en presse par plat du livre terminé.

          • Presse À Percussion SPAA
            Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF Photographie : Archives PF

            Chargées d’enrichir les collections patrimoniales du Pays, les Archives de la Polynésie française acquièrent, en 2009, une très grande collection de cartes postales anciennes, semi-modernes et modernes.

            Des cartes postales illustrées des clichés de Lucien GAUTHIER, de Frank HOMES, Susan HOARE, de SYLVAIN, témoignage du Tahiti des temps anciens.

            Après un long travail de numérisation, le fonds iconographique Roland GUTZWILLER est désormais consultable sur poste individuel au dépôt des archives de Tipaerui aux heures d’ouverture au public.

            De cette grande collection, le Pays détient les droits des supports physiques. Quant aux droits intellectuels, ils restent acquis aux ayant-droits, soit aux descendants des photographes, et/ou aux particuliers ayant rachetés leurs droits ; tel le Fonds Lucien Gauthier, dont tous les droits ont été rachetés par un collectionneur.

            • DSCN8036

              Textes : Bureau de la valorisation du patrimoine – Archives PF

              Photographies : Archives PF

              Le Département administration générale et logistique (DAGL) est chargé de la conception et la mise en oeuvre des activités et des moyens communs permettant l’exécution des missions par le service. Il est chargé de l’élaboration et de la mise à jour de la réglementation relative au patrimoine archivistique et audiovisuel, multimédia et internet. Il gère le personnel, la comptabilité et s’occupe de la gestion des moyens mobiliers et immobiliers, ainsi que de la gestion informatique.
              • DAGL1
              • DAGL1
              • DAGL1

              La communicabilité des documents

              • Communicabilité immédiate : tout document destiné au public par nature
              • Délai normal de communicabilité : 30 ans ou plus
              • Dérogations possibles, avec obligation de réserve et interdiction de reproduction
              • Les droits d’auteur et droits associés

              La protection du patrimoine

              • Interdiction d’accès aux documents abimés
              • Consultation autorisée dans la salle de consultation uniquement
              • Règles élémentaires à respecter : dépouiller les liasses à plat, consulter des registres sur des pupitres
              • Interdiction de constituer des collections pour son compte ou le compte d’autrui

              Les actions, sanctions

              • Contre les atteintes intentionnelles à l’intégrité ou vol d’un document d’archive
              • Contre la réutilisation abusive des droits d’auteur